Créer mon blog M'identifier

Les surprises s'accumulent ...

Le 22 mai 2014, 15:31 dans Humeurs 1

Armée de votre téléphone personnel ( dans ce groupe, seuls le directeur et le principal de copropriété ont le droit à un téléphone de fonction) et de ses précieuses photos, vous courez dans votre bureau.

Vous appelez la standardiste pour lui demander de vous accorder au moins 1 heure de " no call". Elle prendra les messages de toutes les personnes mécontentes du jour, ou désireuses d'avoir des renseignements par rapport à des annonces ... Vous avez vraiment besoin de temps pour examiner ce dossier.

A l'aide des précieuses jumelles, vous trouvez le nom de l'ancien locataire .

Il est parti il y a 2 ans ...

2 ans que ce bien est vacant ...

2 ans que la crotte dort tranquillement dans les toilettes ...

Beurk.

Vous apprenez que le locataire est parti en laissant un total de 3 loyers impayés.

Qui n'ont jamais été récupérés.

Vous regardez le dossier de candidauture du-dit locataire.

Jeune homme de 22 ans au moment de constitution du dossier, employé dans une usine, travaillait en équipe, venait d'une région différente, n'avait pas de famille sur place. Pas de garant non plus.

Vous vérifiez avec le dossier du propriétaire.

Et constatez que les 4 appartements de la maison défraichie lui appartiennent.

Pour aucun de ces biens, il n'a demandée de GLI. 5(garantie de Loyers Impayés. Ce qui procure au propriétaire l'assurance que votre groupe lui trouvera de bons locataires. Ce qui octroie à votre groupe le droit de demander au potentiel futur locataire des garanties telles que CDD, personne se portant garante avec un salaire au minimum 4 fois égale au montant du loyer).

Vous retournez au dossier du locataire et cherchez l'EDLE et l'EDLS. ( Etat des Lieux Entrée et Etat des Lieux de Sortie).

Il faut savoir que dans les agences de votre groupe, les EDLE et EDLS ne sont pas pratiqués par les gestionnaires Locatifs.Non, ils sont traités par une société extérieure (qui appartient au groupe ...).

Vous, les gestionnaires locatifs, devez ensuite vous rendre sur place, après la sortie des locataires pour faire une visite et noter tout ce qu'il peut y avoir comme problèmes non soulevés précédemment. Et penser aux actions correctives.

On appelle ça les V.P.

Pas de trace de V.P.

Et un EDLS qui mentionne un appartement en état de saleté.

C'est tout.

Pas de courrier entre le Gestionnaire et le Locataire.

Pas d'échanges non plus avec le propriétaire.

Vous appelez l'ancienne gestionnaire.

Elle voit immédiatement de quoi vous parlez.

- ah oui ! ce studio ! en fait, je ne suis pas allée le voir, pas le temps ! Mais j'ai bien pensé qu'il serait sale, vu que le locataire était pas top non plus ...

Après, j'ai été absente et je ne sais pas ce que mes remplaçantes ont fait ...

Tu peux appeler la proprio, elle est âgée mais elle est cool.Elle sera probablement d'accord pour qu'on lance des travaux.

 

Bon.

C'est déja ça.

- quand même, je suis étonnée ... le gars des EDL, il y est allé mollo sur l'état de l'appart ...

- mouais ... ce ne sont pas des professionnels de l'immo tu sais. En fait, ils sont engagés sans demande d'expérience particulière. Il leur faut simplement posséder un véhicule, le permis bien sûr, savoir écrire et ... c'est tout ! ils sont pas salariés non plus. Ce sont des auto- entrepreneurs. Ils ont un paquet de visites à faire puisqu'ils bossent pour plusieurs des agences du groupe. Je pense pas qu'ils soient ultra motivés ... Ils veulent pas de problème non plus ... du genren tu vois, quand tu fais un EDLS avec une personne super cra-cra à tes côtés et pas trop sympa ... bon ben ... ils enjolivent un peu la situation !

 

Votre groupe est décidément complexe.

Ils ont enlevé aux gestionnaires locatifs la responsabilité de pratiquer les EDL.

Les sociétés chargées de les effectuer ne salarient pas leur personnel ... peu de frais ...

Les gestionnaires sont ensuite chargés de réaliser des VP qu'ils ne feront JAMAIS par manque de temps.

Mais le propriétaire ne pourra jamais rien dire contre le groupe puisqu"un EDL a été fait.

Et que le propriétaire ne sait pas que son gestionnaire ne connait pas son bien. IL lui fait une confiance aveugle, puisque il est souvent éloigné géographiquement.

Vous vous hâtez de créer un dossier avec toutes les photos prises ce jour.

Vous vérifiez si les 3 autres appartements sont occupés.

1 seul est vacant.( et pouratnt pas sur le site de recherche ? Pourquoi ?)

Regardez les dossiers locataires des 2 autres.

Pas de souci de loyer apparemment, une étudiante et un travailleur social.

Des EDLE qui notent également des appartements vieillots mais plutôt propres (mais peut-on s'y fier ???).

Notez les coordonnées des locataires.

Cherchez les clés du bien vacant.

Décidez d'aller le visiter en vitesse histoire d'en savoir un peu plus.

Il est très bien ...

Très grand pour un F1 (52 m2).

Oh ancien bien sûr ! mais assez propre. Et lumineux. Avec un grand balcon.

Prenez plein de photos .

Regardez au passage l'atat de propreté des communs.

Pensez que ce doit être aux locataires à effectuer le ménage ... Il faudra donc leur faire un petit courrier de rappel ...

Revenez au bureau ...

La standardiste vous demande si votre heure de " no call" est pas bientôt finie parce qu'elle a un tas de demandes !

Vous lui dites que si si ! ça arrive !

Regardez dans le dossier du F1.

Il y a eu des travaux de rénovation terminés il y a deux mois et depuis ... personne n'a fait de VP ... et n'a remis le bien en disponibilité !!!

Vous le faites ( ça prend environ ... 5 secondes !!!). Avec, en prime, de jolies photos pour appâter le client ...

Et décidez de rompre a trève " No call".

En notant sur un post it orange fluo :

APPELER LOCATAIRES EN PLACE POUR PROGRAMMER VISITES

APPELER PROPRIETAIRE POUR DEMANDER TRAVAUX.

Vous vous dites que décidément ... vous ne vous étiez pas attendue à des choses comme ça ...

Vous vous demandez si votre groupe est bien sérieux ... ou si toutes les agences immobilières agissent de la sorte ?

Faudrait enquêter mais pour le moment, le téléphone sonne, vous n'avez pas le temps !

Pemière visite ... Première surprise ...

Le 13 mai 2014, 14:55 dans Humeurs 0

Vous n'allez pas tarder à vous en rendre compte ... du temps, vous n'en avez pas beaucoup.

 

D'autant plus que vous considérez que votre fonction première est de répondre aux attentes (et aux demandes) des potentiels futurs locataires.

Bref , des personnes qui sont en recherche d'appartement.

Quelquefois,et même très souvent, cette recherche est vitale.

 

Comme, par exemple, ce jour où vous recevez cette dame toute fluette.

Elle entre dans l'agence au moment où vous venez déposer un papier à  l'accueil ( cette agence est vraiment mal pensée selon vous : le standard est au RDC mais le bureau le plus important, celui que tout le monde veut atteindre puisque le seul à avoir une fonction "commerciale", c'est à dire le vôtre, est au premier étage ! Il faut donc que les personnes puissent exposer leur demande à la standardiste. Qui vous appelle. Il faut que vous descendiez. Et que les personnes répètent leur demande puisque la standardiste n'a pas eu le temps de vous le dire. Et que vous remontiez avec les personnes dans votre bureau encombré de cartons - personne n'a jamais rangé depuis 2 ans que l'ancien négociateur transaction est parti- pour défricher avec eux : leur demande, les possibilités qui s'offrent à eux vu leur situation et ensuite : ce que vous avez en stock !!! du temps de perdu et surtout, un sens de l'accueil absent ...).

 

Elle semble intimidée.

Elle demande à parler à la personne de la location.

Vous vous présentez.

Elle cherche un F2.

Vous lui demandez quel ordre de loyer elle souhaiterait mettre mais vous la sentez gênée ...

Vous vous hâtez de monter dans votre bureau avec elle, fermant bien la porte.

La petite dame travaille . Mais en CDD.

La petite dame réside actuellement dans sa voiture.

Elle souhaite trouver un logement très très rapidement.

Vous sentez que vous allez lui apporter des désillusions énormes mais il vous faut faire votre travail ...

- vous savez que nous allons vous demander un contrat de travail ...

- je suis en CDD mais je pense toruver un CDI bientôt ! Ils pourront vous dire que je suis sérieuse!

- oui. Il le faudra. Car un CDD n'est pas suffisant pour prétendre à une location. Nous vous demanderons aussi un salaire qui soit 3 fois supérieur au montant du loyer de l'appartement choisi ...

- 3 fois ! Mais c'est énorme ! Et un F2, c'est combien à peu près ?

- eh bien ... le moins élevé que j'ai s'élève à ...700€ ...

- Ah. Eh bien alors je vais chercher un studio.

Vous sentez que ses épaules s'affaissent. Ca y est, vous lui avez donné le premier coup au moral. Malheureusement, ce n'est pas fini ...

- écoutez, dites-moi le montant de votre salaire net, nous allons chercher un bien selon ces critères ...

-1200 € net. Je suis seule. Je pense que j'aurai des APL ? Je suis divorcée. Je n'ai pas eu la garde de l'enfant mais je pourrai le prendre de temps en temps ... c'est pour ça que je voulais une chambre ... mais si c'est pas possible ... tant pis. Si le studio est joli, ça sera toujours mieux que rien ...

Pendant qu'elle vous raconte cette triste vie, vous cherchez désespérément un bien qui puisse coller à ses possibilités ... Nous habitons dans un département si cher ! Mais vous voyez un studio. Très petit (23 m2).383€. Pas de photo. Pas de note non plus. Sur quoi allez-vous tomber ? Vous n'avez pas le choix, il faut lui montrer ... peut-être que ?

- écoutez ... J'ai quelque chose mais ... je ne vous promets rien ...je ne connais pas cet appartement. Il est à côté de l'agence si je me réfère au plan indiqué, nous pouvons le visiter de suite si vous le souhaitez ... cependant, il me faut vérifier un autre point avec vous ... et pas le plus facile ... Notre agence exige que vous ayez une personne qui se porte garante pour vous ...

Ses épaules s'affaissent un peu plus. Vous lui avez porté le deuxième coup. Vous aimeriez que ce soit le second mais ... il y en aura bien un troisième. Vous le pressentez.

- je croyais que c'était illégal ?

-oui. Mais non. Notre réseau est le dernier à pouvoir le demander (pour d'obscures raisons ...). Et rien ne peut se faire sans ça.

- je n'ai plus de famille. Je n'ai pas d'amis . Comment vais-je faire ? Peut- être que mon ex mari le ferait ... Je peux quand même visiter ?

Vous ne vous sentez pas le coeur de lui refuser.

Cherchez les clés.

En les voyant, votre mauvais pressentiment se fait plus fort : elles sont énormes. Le genre de celles qui ne rentrent que dans les vieilles serrures. Des viellies portes. Des vieux appartements ...

Vous partez avec elle sous un soleil radieux.

Arrivez dans une ruelle sombre ...devant une façade de grosse maison défraichie.

Montez des escaliers sales.

Insérez vos clés dans une serrure quasiment rouillée.

Et entrez dans un taudis.

Un véritable taudis.

Les murs sont jaunis, crasseux, poisseux ...

Il reste de la crotte dans les toilettes, l'odeur est pestilentielle.

Il y a un lavabo noir de crasse, une cabine de douche qui ressemble plus à des toilettes turques qu'à autre chose ...

La kitchenette est un espace minuscule avec un évier en inox, un mini frigo dans un état lamentable et une mini plaque de cuisson électrique totalement encrassée.

La petite dame a la larme à l'oeil.

- vous m'avez demandé tous ces renseignements pour ça ? Vous me demandez une personne garante pour ça ? Madame, je suis peut être en situation précaire, mais je ne mérite pas ce traitement ! J'ai honte de moi mais surtout de vous ! Comment pouvez-vous me traiter de la sorte ?

Et elle sort en courant.

Vous avez le coeur serré. Vous vousdriez rentrer à l'agence et hurler sur votre patron, sur le gestionnaire locatif.

Comment peut on laisser en local vacant un taudis pareil ?

Comment peut on laisser une personne visiter ça ???

Vous appelez immédiatement la gestionnaire.

Lui expliquez le cas.

Elle n'a pas l'air très étonnée.

- ah oui ... ce studio ... ça fait longtemps que je ne le fais pas visiter ... le précédent locataire est parti il y a deux ans ... expulsé .... on a eu un différend avec le propriétaire qui trouvait que nous n'avons pas bien géré le cas. Il fallait quelques petits travaux de nettoyage et de rénovation mais il ne veut pas payer. Nous non plus. Alors on laisse comme ça ... en attendant que le proprio se décide à les faire, ces travaux ... ou bien nous enlève la gestion ...

- vous lui avez envoyé des photos ??? C'est pas " quelques petits travaux" !!! C'est un chantier colossal !

- non ! on n'en a même pas fait ! Et lui, il est dans une autre région. Il a pas le temps de venir. Et puis, de toutes manières, je ne sais pas ce qu"il en penserait ....

Dépitée, rageuse, honteuse, vous mitraillez le moindre cm2 de crasse qui se présente devant vos yeux. Même la crotte dans les toilettes.

C'est décidé, vous allez vous occuper de ce dossier.

Vive la Poste !

Le 24 mars 2014, 14:11 dans Humeurs 0

Les jours passent et vous vous familiarisez tant que faire se peut avec ce Logiciel propre au groupe.

Il vous faut désormais vous habituer à d'autres choses ...

Le courrier tout d'abord.

Le matin, vers 11 H, quand la standardiste a fini d'ouvrir toutes les enveloppes, a dispatché les différentes missives aux différents membres de l'agence, elle vient dans votre bureau et vous donne celui qui vous est réservé.

Une fois qu'il a été lu par le directeur d'agence (qui est de fait, au courant de tout !).

C'est votre petit plaisir.

Vous vous hâtez de prendre une tasse de café, vous installez confortablement à votre bureau et commencez à lire ces missives qui sont tellement insolites ...

 

Madame des locations,

 

Je vous écrit aujourdhui car vraimen je n'en peut plus!

Vous me conaisser, je suis une locatère sans problèmes, même si des fois, je ne paie pas mon loyer comme il faut mais la vie est durre, vous le savez bien !

Mais la, il fau que je vous dis, les gens du dessus sont infernaux.

Tro c'est tro !

Ils laisse leur saletés tombé sur mon balcon.

Même leur mégots !

Ils parlent fort sur lur balcon, ils ries, ils chantes même des fois !

Et puis, ils font tout tomber sur mon balcon à moi !

L'autre foi, j'ai trouver un bout de viande ! Ils y saves pas que sa coute cher la viande ?

Je leur est dit et puis ils m'on dit que j'étais chiantte . Oui, chiantte !

Alors, j'en peu plus, faut que vous m'aidié, je vais arrêter de payer mon loyer sinon.

 

Et il vous faut répondre à ça !

La dame ne s'est pas dit que, peut être, si elle vous avait donné le nom du locataire au-dessus de chez elle, il vous aurait été plus simple de le contacter ...

Vous regardez dans le dossier de la locataire ennervée.

Son appartement est situé dans une résidence type mixte, à savoir qu'il y a des appartements occupés par des propriétaires, d'autres gérés par des bailleurs privés et certains gérés par le 1% logement; attribués à des personnes travaillant pour des entreprises cotisant à ce système et qui sont soumis à un plafond de ressources. Le 1% logement déléguant ensuite à des bailleurs privés le soin de sélectionner les candidats au logement envoyés par les entreprises.

 

Fort heureusement pour vous, le Syndic de la résidence se trouve être géré par votre agence.

Munie du numéro d'appartement de votre dame ennervée, vous allez demander de l'aide à votre collègue chargée de cet immeuble.

Qui trouve les coordonnées du monsieur peu soucieux de la propreté du balcon de dessous.

Par chance, il est locataire. Mais pas par l'intermédiaire de votre agence.

Il vous faut donc faire un courrier à :

Lui, pour lui signifier les désagréments qu'il occasionne chez sa voisine.

Avec copie à :

l'agence qui gère son appartement,

la petite dame ennervée qui saura alors que vous avez fait quelque chose.

 

Et votre collègue, de son côté, fera un petit mot qui sera placardé dans l'entrée, rappelant aux occupants de l'immeuble qu'il est interdit de jeter des mégots et autres détritus depuis son balcon. Ou même de sa fenêtre. Eh oui ... des poubelles existent !!!

 

Ce petit courrier vous aura donc pris à peu près 1H30 et  aura coûté 3 timbres.

Des lettres comme celle-ci, vous en recevez 2 par jour.

Minimum.

Et alors, il vous reste combien de temps pour effectuer toutes les autres tâches incombant au Gestionnaire Locatif que vous êtes ?

Voir la suite ≫